Accueilabonnement rss
Article proposé par Holywish

Sonates De Bar

Article sur le cocktail

Pour des une vue d'ensemble sur tout les coktails classiques, procurez vous l'ouvrage de Le Tellier. Un bouquin poétiquement indispensable sur le monde du cocktail classique. Chaque cocktail est présenté par une petite histoire d'une page environ. C'est trés bien écrit et cela donne une chose rare... Le ton du cocktail sans le boire. Une vision certe trés subjective mais qui vous offre l'esprit du coktail sur un plateau.

La réedition chez "le castor astral" avec les délictates aquarelles de l'artiste japonaise Yoko UETA fait de ce livre un délicieux cadeau pour les amateurs de cokttails. En voici un apperçu par Jean-Noël F.
« Sonates de bar », d’Hervé Le Tellier, se distingue vraiment des ouvrages habituellement proposés au grand public.

La musique y occupe une part importante, enrobant un écrit sans début ni fin, à consulter comme on feuillette un bon disque ; le genre de bouquin que l’on reprend plusieurs fois en mains pour en extraire une sélection très personnelle.

En fait, il se compose de quatre-vingt-huit courts épisodes d’exactement 2000 caractères typographiques (à peu près une page et demi), tous aussi différents et imaginatifs.

L’action se déroule au Jay’s, un bar de la 40 ème avenue de New-York, au milieu des années soixante. L’atmosphère profondément jazzy, douce et mélancolique, sera le théâtre de brèves de vie noctambules de mélomanes venus écouter Archie, le pianiste maison.

Chaque scènette sera alors prétexte à une authentique recette de cocktail que Jay composera spécialement à l’image du client. La serveuse, Rose, portée par les notes, navigue entre les tables, se fraye un subtil chemin au milieu du brouhaha général et des sentiments volatils pour apporter, entre autres, le Pink Lady de la demoiselle en rose, le Gibson du détective ou le Mint Julep du mari trompé.

Chacun de ces récits est accompagné d’une douce aquarelle de l’artiste japonaise Yoko Ueta. Son trait naïf, emplie de charme, parachève une production déjà attendrissante alors que ses couleurs égayent quelque peu un tableau assez noir, jazz nocturne oblige.

Ce mélange de recettes alléchantes, d’esquisses rafraîchissantes et de textes vaporeux forme un cocktail détonnant dans lequel viennent se noyer les désillusions et les joies d’inconnus foncièrement attachants.

Mais ces miettes de vie ne seraient rien sans cette atmosphère capiteuse, dérangeante, où les notes bleues sont simplement suggérées, où l’anecdotique devient émerveillement. Cette ambiance nostalgique, propice à l’écoute de sa propre sensibilité, berce les protagonistes dans le monde flou du souvenir et du rêve.

Alors « enivrez-vous ! De vin, de poésie ou de vertu, à votre guise. » Et si Baudelaire reste de bon conseil, le pertinent Le Tellier est quant à lui plus pragmatique : « Le ciel est trop haut, la terre est trop basse, le bar est juste à la bonne hauteur ».

NB : Notez toutefois que cette version admirable présente quelques erreures de pagination et Ô Desaroi!! Elle n'inclus pas les tableaux récapitulatifs en fin de volume de la version originale. Et c'est bien dommage parce en un clin d'oeil on pouvait voir la composition de tout les coktails d'un même alcool, la nouvelle version est nettement, nettemnt moins fonctionnelle mais les illustrations de Miss Yoko parachève l'oeuvre poétique...

"Sonnates de bar"
par Hervé LE TELLIER
ill. Yoko UETA (réedition de 2001)
ed. LE CASTOR ASTRAL
(prix env. 15 / 20€)